LES PIONNIERS

Pionniers parmi les pionniers, nous avons très tôt voulu faire de cette terre une terre d’excellence, quand n’existaient, il y a de cela plus de 35 ans, que quelques artisans vignerons en Luberon. C’est en 1981 que Jean-Louis Descours, mon grand-père tombe amoureux de cette terre privilégiée. A l’époque, le site recèle une vingtaine d’hectares de vignes, dont l’exploitation est assurée par un producteur local.
TOUJOURS

RÊVER

Il s’agit alors pour notre famille de venir se reposer dans ce lieu de retrait au milieu des collines de grande solitude où l’art de vivre provençal échappait encore aux clichés, aux cartes postales du farniente. La présence des quelques vignes disséminées au milieu des oliviers, des cades et des yeuses, ivres des cymbales dorées des cigales, appelait un grand dessein : faire un très grand vin rouge.
TOUJOURS

CRÉER

Mon grand-père et mon père, Gérard, construisent d’abord un chai avec l’aide de Jean-Jacques Coll, cet artisan classique et talentueux œnologue aux solides convictions vigneronnes. Ensuite ils plantent, jusqu’à doubler la surface existante : de belles syrahs, de bruns grenaches, du cinsault et du carignan, mais aussi du bourboulenc, de la roussanne, de la clairette et du viognier, car la tentation du blanc palpitait dans les cœurs.
Jean-Jacques, ce grand vinificateur, met tout son talent au service de la Verrerie. En 1985 naissent les premiers vins. En 1988, Château la Verrerie reçoit l’AOC Côtes du Luberon. En 1989 apparait le prestigieux « Grand Deffand », cuvée d’élite dont la syrah est reine. Cette cuvée de prestige reçoit la médaille d’or lors de la première édition du concours des meilleures syrahs du monde.
TOUJOURS

SE RÉINVENTER

En élaborant des vins de très haute volée, Jean-Jacques Coll permet à la Verrerie de compter parmi les plus prestigieuses caves du Luberon. Trop tôt disparu, celui que nous tous appelions affectueusement Jacky avait vite reconnu son successeur en la personne d’Olivier Adnot, arrivé au château en 2006 et aujourd’hui directeur général et oenologue de la Verrerie. Auprès de mon père et moi, et sans jamais renier le passé, Olivier se tourne vers l’avenir, tout en perpétuant la qualité des cuvées maison.
TOUJOURS

RÉVÉLER

À partir de 2010, Olivier entame la conversion du domaine à l’agriculture biologique. Une petite révolution. Menée avec doigtée. Trois ans plus tard, le premier millésime bio de Château la Verrerie fait battre son cœur tout neuf. Là, où il y a plus 4000 ans, les hommes creusèrent des cuves à même la roche éclatante et fraîche pour y faire du vin.
Dans le même temps, Olivier porte la parole de notre domaine au-delà des mers, fort de nouvelles révélations : la naissance de Grand Deffand rosé et la création de nouveaux flacons.
TOUJOURS

PÉRENNISER

Cette décennie s’ouvre sur une reconnaissance de taille : en 2012, Grand Deffand 2009 obtient une nouvelle médaille d’or au concours des meilleures syrahs du monde. Le millésime se place troisième du top 10 mondial des lauréats historiques de cette compétition. Il arrive en tête de tous les vins français. Un honneur pour nous. Une obligation aussi. Respectueux de notre terroir et de nos savoir-faire, nous devons continuer à valoriser le domaine familial. De tout notre cœur.

Pour visiter le site de Château la Verrerie, vous devez être en âge légal de consommer de l’alcool dans votre pays de résidence.

S'il n'existe pas d'âge légal pour la consommation d'alcool dans votre pays, vous devez avoir plus de 21 ans.

Êtes vous né(e) avant le 19/07/2000 ?

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé – à consommer avec modération.

L'été indien
avec château la verrerie
Jusqu'au 21 septembre 2017, pour tout achat de 4 cartons de vin au choix, 1 carton de Château la Verrerie Rosé offert.
Pour en profiter, utiliser le code
ETE2017